Celebrity Taste Makers – Février 2015

Retranscription :

Français

(première partie)

Lisa Mateo : Tu as passé une grande partie de votre vie à jouer Ron Weasley dans Harry Potter. Jouer un rôle avec un tel impact c’est quelque chose dont les acteurs rêvent et tu as et tu as fait ça avant d’apprendre à conduire …

Rupert : Oui, c’est fou ! J’ai commencé quand j’avais 10 ans et j’ai fini quand j’avais 21 ans. Une grosse partie de mon enfance, une partie vraiment importante quand vous grandissez… Une façon de vous découvrir vous-même, c’est une expérience vraiment unique quand on grandi.

Lisa : Quand tu regardes en arrière maintenant, qu’est ce que tu as appris sur toute cette expérience ?

Rupert : C’est réellement un enseignement, c’est comme faire un film sur l’école. Je suis arrivé là en ne connaissant rien sur rien. J’étais juste un écolier normal. J’ai fait un rap, c’est comme ça que j’ai eu l’audition. Ma taille, mon âge, juste quelques trucs basiques sur moi qui rimait.

Lisa : C’est malin !

Rupert : C’est comme ça que j’ai eu l’audition.  C’était une sorte de sacrifice, je suppose.

Lisa : Ton enfance !

Rupert : Oui ! C’était une bulle très protégée ou nous vivions chaque année où nous filmions pendant ces 10 ans, donc c’est intense. C’était en quelque sorte étrange.

Lisa : Qu’est ce qui te manque le plus, le rôle ou les gens ?

Rupert : Les gens je dirais. Oui c’est vraiment intime je pense car on passait beaucoup de temps les uns avec les autres. Après avoir terminé, je me suis senti comme perdu sans ça. Je n’ai jamais vraiment décidé d’être acteur. C’est juste arrivé car j’étais fan des livres et que j’ai passé une audition pour être dans les films.

(deuxième partie)

Lisa : Est-ce qu’Emma Watson est la seule personne à vous appeler « Rupes » ? 

Rupert : (rires) Elle m’appelle comme ça oui. Pas mal de personne m’appellent « Rupes ». Il y a des variations de « Rupes » … « Poop ».

Lisa : « Poop » ? Je pense que j’aime bien « Rupes ».

Rupert : Poop car ça sonne comme « Rupes », rien d’autre.

Lisa : Oui, je te crois. Tu as dis une fois qu’être acteur t’aider car tu étais un enfant très timide.

Rupert : J’ai eu une espèce de crise identitaire quand j’étais enfant, vous savez « qui je suis » ? Oui, j’étais timide. J’ai fait beaucoup de pièces de théâtre à l’école et être un autre personnage était une chance d’être quelqu’un d’autre et cela m’a vraiment donné confiance. C’est pourquoi j’étais dans un club de théâtre. J’étais dans un club à l’école et nous avons fait beaucoup de pièces.

Lisa : Est-ce plus dur de préparer une pièce de théâtre ou un film ?

Rupert : Une pièce de théâtre, définitivement. Se concentrer, c’est quelque chose. Etre un personnage 2h et ne pas le rater, c’est terrifiant.

Lisa : En tant qu’acteur, vous avez joué différentes personnages, quel est celui qui est le plus proche de vous ?

Rupert : Probablement Ron. J’ai beaucoup de lien avec lui car nous avons tous les deux une grande famille, je suis roux… Et au fil du temps, après avoir passé autant de temps à le jouer, nous sommes devenus, en quelque sorte une même créature. 

Lisa : Tu as dis une fois que Ron était comme un héro pour toi car il est toujours là pour ses amis, il a renoncé à tant de choses pour eux. Qui est ton héro, en dehors d’un écran ?

Rupert : C’est dur… je ne sais pas… Ma famille et mon père. 

Lisa : Tu as spécialement grandi dans le business. Ta famille était toujours là pour toi ? 

Rupert : Oui, exactement. Ça a aidé en quelque sorte, d’avoir ce genre de soutient. 

Lisa : Tu parais si humble. 

Rupert : J’ai un bon groupe d’ami depuis le début et ma famille est tout aussi bien, ça aide pour garder les pieds sur terre.

Anglais

(first part)

Lisa: A big part of your life has been Ron Weasley from Harry Potter… Creating a role that has such an impact that’s something actors dream about, and you’ve done it before you’ve learn how to drive!

Rupert: Yeah, it’s crazy, I started when I was 10 and finished when I was 21. A huge part of my childhood, a really important part when you grow up… Kind to discover yourself, it’s a very unique growing up experience.

Lisa : When you look back now, what have you learned from that whole experience ?

Rupert : It really was an education, it was like a going to film school. I came into nothing about anithing. I just was a normal school kid. I did a rap that’s how I got the part. My height, my age, just basics facts about myself that rhymed.

Lisa : That’s clever !

Rupert : It’s how I got the part. That was a kind of sacrifice, I suppose.

Lisa : Your childhood !

Rupert : Yeah ! It was a very sheltered kind of bubble we lived every year filming for 10 years so it’s intense. It’s a very addle kind of environment. It’ was kind of strange.

Lisa : What do you miss more,  the role or people ? 

Rupert : People I’d said Yeah it’s a very intimate process I think  cause you spend lot of time with each other. After I finished I felt quite lost without. I never really decided to be an actor. It’s just gonna happened cause I was a fan of the book and an audition got to me into the film.

(second part)

Lisa : Is Emma Watson is the only person who calls you « Rupes » ?

Rupert : (laugh) She does call me yeah. Quite a lot of people call me rupes. I have variations of rupes … poop.

Lisa : Poop ? I think I like Rupes.

Rupert : Poop cause it sounds like Rupes not any over.

Lisa : Okay, I believe you now. You once said acting help you because you were a such shy child.

Rupert : I had a kind of identity crisis when I was child you know who I was ? Yeah I was shy.  I did a lot school plays and being an other character was a chance to be someone else and really gave me confiance. That’s what I got into a drama. I was in drama after school and did lots of plays.

Lisa : So it’s a more a challenge to preparing of theater of film ?

Rupert : Theater definitly yeah. Concentration is something. 2 hours to be a character and no missing up it’s terrifying.

Lisa : As an actor you get to play different people, hide behind an character. What character that you played was more closet to you Rupert Grint ?

Rupert : Probably Ron. I was a lot relate with Ron cause we’ve big family, i’m still ginger. And over the time, I spend so much time playing him we kind of morphed into the same creature ! 

Lisa : You once said that Ron was like a hero to you because he stood up for his friend and he gave up so much for his friend. Who is your out-sreen hero ?

Rupert : So hard … I don’t know … My family and dad.

Lisa : You especially grown up so young in the business. You’re family was always here for you.

Rupert : Exactly yeah , it’s a kind of help having a kind of support.

Lisa : You seems so humble.

Rupert : I’ve good group of friend, I’ve always have since the begining and the family as well, kind of keep me grounded.